Dans ce post, la figure illustre le phénomène de diffusion.

Ce phénomène est analogue à celui rencontré par la lumière par temps de brouillard :
– les rayons issue d’un phare de voiture par exemple, rencontrent les particules d’eau en suspension et diffusent la lumière dans toutes les directions

Diffusion dans la fibre :
– la lumière non visible injectée dans la fibre va voyager et rencontrer des particules qui vont conduire à la diffusion
– l’énergie diffusée va être perdue ce qui conduit à une perte, puisqu’elle n’est pas transmise vers le récepteur

Atténuation linéique :
– l’énergie perdue par la diffusion augmente si on augmente la longueur de la fibre
– l’atténuation linéique inclut les pertes par diffusion et se mesure en dB/km
– une fibre de 10km avec une atténuation linéique de 0.2dB/km conduit à une perte de 2dB
– cette perte se traduit sur l’OTDR par une « pente »

Valeurs typiques des fibres utilisées dans les réseaux FTTH :
– atténuation de 0.19dB/km à 1550nm
– atténuation de 0.33dB/km à 1310nm